lundi 23 juillet 2012

Around the World


Partir à l'autre bout du monde avec un bébé, c'est possible. En effet, nous sommes partis rendre visite à ma sœur, qui habite en Australie, avec notre Grenouille lorsqu'elle avait à peine cinq mois. Ce fut certes toute une expédition, mais ce fut également et surtout un séjour inoubliable. Tout s'est très bien passé et la Grenouille a été adorable, malgré les quelques 20 heures de vol et le décalage horaire. Comme quoi avec un peu d'audace et beaucoup d'organisation, tout est possible.

Nous avions décidé de partir tant que la Grenouille était petite, car je ne me voyais pas du tout affronter le vol interminable avec un bébé qui commence à marcher, veut bouger partout et s'ennuie facilement. Je n'avais aucune envie que les autres passagers nous jettent par dessus bord. L'Australie, c'était donc maintenant ... ou dans longtemps.


Avant toute chose, sachez que vous pouvez prendre l'avion avec votre grenouille dès l'âge d'une semaine pour les vols courts et 3 semaines pour les long courriers.


Voici donc quelques conseils :

  • Pensez à faire faire un passeport à votre bout'chou (ou une carte d'identité si vous restez en Europe). Il doit avoir le sien, qui coûte une vingtaine d'euro et est valable cinq ans. Vous devez en faire la demande en mairie. On ne prend pas leurs empreintes digitales à cet âge là mais je vous souhaite bon courage pour la photo de-face-bouche-fermée-pas-de-sourire-avec-les-yeux-ouverts ! On oublie le photomaton (vous pensez sérieusement y arriver en moins de trois essais ?) et on file chez le photographe.
    Evidemment pensez à prendre le passeport au moment du départ, il ne vous sera d'aucune utilité si vous le laissez sur la table du salon. Enfin, pensez également à prendre le carnet de santé de votre grenouille.

  • Faîtes des photocopies de vos documents importants que vous rangerez dans un autre sac. Cela vous sera bien utile en cas de perte ou de vol.
  • Si vous rendez visite à quelqu'un, notamment à l'autre bout du monde, demandez à avoir l'équipement pour bébé sur place si possible, de façon à vous charger un minimum. Ma sœur avait réussi à récupérer une poussette, un siège auto, un lit parapluie, un transat, un matelas à langer, une petite baignoire … Bref, autant de matériel pour être aussi bien qu'à la maison, sans squatter la moitié de la soute de l'avion et exploser le budget vacances en franchise bagages.

  • Préparez le voyage avec votre pédiatre, de façon à vous assurer qu'il n'y ait pas de contre-indications. Il vous prescrira sans doute une trousse de premier secours, avec notamment anti-vomitif et solution de réhydratation orale, à prendre avec vous dans l'avion, accompagnée de l'ordonnance. 
    Pensez à emporter du paracétamol, un thermomètre, des pansements, de la crème hydratante, de l'arnica.

  • Je ne peux que vous conseiller de voyager avec une compagnie aérienne de qualité et qui propose un certain nombre de services. Pour notre part, nous avons voyagé avec Emirates Airlines et n'avons rien eu à redire.
  • Essayez de prévoir le minimum d'escales et d'attente dans les aéroports. On oublie l'escale de 10 heures à l'aéroport de Bangkok ou l'itinéraire avec six escales.

  • Pensez à demander un berceau pour bébé à la compagnie aérienne lors de la réservation des billets. Il s'agit d'un petit berceau qui se clippe sur la paroi face à vous. Des sièges spéciaux (près des issues de secours la plupart du temps) vous seront donc attribués et vous ne serez ainsi pas obligés de passer tout le voyage avec bébé dans les bras. Pour avoir droit à un berceau, il faut que la Grenouille pèse moins de 11 kilos.
    Sachez que les restrictions en matière de liquides dans les bagages à main ne s'appliquent pas pour les produits destinés à bébé et que les compagnies aériennes fournissent bien souvent des petits pots pour bébé. Des poussettes sont aussi parfois mises à disposition dans les aéroports, ce qui peut être pratique lors des escales.
    Enfin vous bénéficiez d'un embarquement prioritaire et d'une franchise bagage supplémentaire dès lors que vous voyagez avec un enfant.
    Vérifiez tout de même les conditions de voyage avec un bébé auprès de votre compagnie aérienne.
  • Veillez à avoir une assurance annulation en cas de maladie de la Grenouille vous empêchant de partir ainsi qu'une assurance hospitalisation et rapatriement pour les gros pépins (même si je ne vous le souhaite pas). Si vous payez vos billets avec votre carte Visa, la plupart des assurances sont déjà comprises.

  • Lors du trajet en avion, pensez à bien faire téter (biberon, sucette ou sein) votre bébé au décollage et surtout à l'atterrissage de façon à ce qu'il ne souffre pas des tympans. Pensez également à bien l'hydrater, l'air de la cabine étant sec. Si bébé est enrhumé, faites vérifier ses tympans quelques jours avant le départ par votre pédiatre et nettoyer lui le nez avant le décollage.
  • Prendre un nécessaire de change (couches, coton …) en cabine, cela va sans dire. Prévoir des vêtements de rechange pour la grenouille en cabine en cas d' « accident », de contretemps ou de retard/perte des bagages. Prévoir également des vêtements un peu chauds pour pouvoir couvrir bébé, il fait souvent frais dans les avions.
  • Pensez à emporter des jouets de votre grenouille, ainsi que le doudou. Cela l'occupera durant le vol et constituera un environnement familier lors du séjour.

  • Emportez des lingettes désinfectantes, pour pouvoir nettoyer les objets tombés au sol mais surtout les tables à langer de l'avion et des aéroports. On n'est jamais trop prudents (ou paranos).

  • Si vous prévoyez de partir dans une contrée lointaine, restez de préférence plus de 10 jours pour que la grenouille ne souffre pas trop du décalage horaire. Evitez également de partir dans un pays où les conditions sanitaires restent à désirer. On attendra un peu pour le trek au fin fond de l'Amazonie.

  • Ne vous chargez pas inutilement (couches, petits pots …). Vous trouverez facilement le nécessaire sur place.


Voilà, maintenant il ne vous reste plus qu'à croiser les doigts pour que la grenouille ait une âme de globe-trotteur et apprécie le séjour, pour que vous puissiez profiter du vôtre !


Aucun commentaire:

Publier un commentaire